Coronavirus (COVID-19) - Recommandations à nos hôtes et nomades lors de vos partages :consultez notre page dédiée

Partage Nohô: pourquoi j’ai adoré l’atelier de ce maroquinier?

Nohô

de Nohô

le Mercredi 03 Mars 2021 à 10h03

Atelier d'un maroquinier

Choisir un partage sur le site Nohô permet d’en savoir plus sur une passion, ancienne ou naissante, qui nous anime. Laurence voulait découvrir l’atelier d’un maroquinier et le travail du cuir. Elle est repartie avec une pochette DIY personnalisée. Témoignage.

Pourquoi avoir choisi un atelier chez un maroquinier?

J’adore la couture depuis toujours. C’est peut-être parce que ma grand-mère faisait beaucoup de réparations et confectionnait des petites poupées. Lorsqu’elle dépliait son meuble à ouvrage, j’étais fascinée. Encore aujourd’hui, j’aime beaucoup la couture. À la naissance de mes enfants, j’ai fabriqué des range-couches, des pochettes et des housses pour les coussins. Toutefois, Je n’avais jamais travaillé le cuir. Du coup l’expérience proposée par Michaël de « La Forge du maroquinier » m’a tout de suite plu.

Comment ça marche un partage Nohô?

Au départ, je consultais sur l’application Nohô, les offres des hôtes dans le village où je vais passer mes prochaines vacances. Je cherchais une activité avec des animaux, quelque chose qu’on puisse faire avec les enfants. Ensuite, j’ai eu envie de regarder qui proposait quoi près de mon domicile. Et c’est ainsi que j’ai lu le partage posté par Michaël… Pour réserver, c’est très simple: j’ai choisi le jour et l’heure et j’ai payé 30€. J’étais seule, mais, si j’avais voulu, j’aurais pu être accompagnée d’autres personnes pour le même prix. Ensuite on a échangé par message pour savoir exactement comment le partage allait se passer Le jour J, je me suis rendue à « La Forge du maroquinier ».

Comment s'est déroulé ce partage Nohô?

Michaël est un hôte très accueillant. Il a commencé par me faire visiter son atelier et m’a expliqué pourquoi il avait ouvert ce lieu. J’ai pu observer toutes les étapes de son travail. Il m’a proposé de créer une petite pochette à rabat pour mon passe Navigo. J’ai pu choisir la couleur de la peau et le fil et même utiliser sa machine pour coudre le cuir parce que j’avais des compétences en couture. J’ai adoré!

C'est la meilleure façon de découvrir un métier?

Oui certainement! Réserver un partage Nohô avec un hôte, cela permet de découvrir un métier, une passion ou un engagement associatif et humanitaire par exemple. On n’a peut-être pas vraiment le temps en deux heures de comprendre tous les rouages d’une profession, mais on peut néanmoins avoir un avant-goût. C’est d’ailleurs parfait pour les jeunes qui souhaitent se faire une idée d’un métier. Cela peut leur donner des idées pour leur stage ou leur orientation professionnelle par exemple. Avec l’application Nohô, ils ont ainsi accès à différents jobs et domaines d’activité parfois très éloignés de leur univers: ils peuvent assister à un shooting avec un photographe, être présents sur un tournage de film avec un réalisateur, observer un boulanger à l’œuvre… Il y a vraiment plein de possibilités !

Quelles différences avec une activité traditionnelle?

Lorsqu’on réserve une activité, par exemple la visite guidée d’une ville, c’est généralement très formaté. L’expérience est organisée pour être vendue, il peut d’ailleurs y avoir plusieurs participants qu’on ne connaît pas. Par ailleurs, l’animateur fait simplement son travail et peut même ne pas être forcément un passionné de l’activité dont il a la charge. Bref, il n’y a pas de vraie rencontre ni de découverte de l’univers d’une autre personne.

Un partage Nohô, c'est bien parce que...

Les hôtes Nohô ne créent pas une annonce pour vendre une prestation, mais pour partager leur passion avec d’autres personnes! Michaël a la passion du cuir et de la maroquinerie et ça change tout : il y a un vrai échange!

À retenir

  • Réserver un partage Nohô, cela permet de découvrir un métier, une passion ou un engagement associatif et humanitaire par exemple. C’est bien aussi pour les jeunes qui souhaitent se faire une idée d’un métier.
  • Lors d’un partage Nohô, les hôtes Nohô ne cherchent pas à vendre une prestation, mais à partager leur passion avec d’autres personnes. Un partage Nohô est basé sur l’échange. Et c’est bien!
  • Une activité traditionnelle comme une visite guidée est conçue pour être vendue. Elle est organisée parfois avec plusieurs participants. Il n’y a pas de vraie rencontre ni de découverte d’une autre personne.
Nohô

de Nohô

le Mercredi 03 Mars 2021 à 10h03

Ces articles peuvent aussi vous intéresser