Coronavirus (COVID-19) - Recommandations à nos hôtes et nomades lors de vos partages :consultez notre page dédiée

Pourquoi partager sa passion pour l’art, la culture, la musique ?

Nohô

de Nohô

le Vendredi 28 Janvier 2022 à 15h02

passion-art-culture-musique

Partager sa passion pour l’art, la culture ou la musique, c’est gagner en estime de soi mais aussi se faire de nouvelles relations qui ont les mêmes centres d’intérêt que nous. Et aussi un dédommagement financier.Une aventure 100% gagnante avec Nohô.

Partager sa passion pour l’art, la culture et la musique pour se réaliser

Une passion pour l’art, la culture et la musique sans limites de temps

Être passionné par l’art, la culture et la musique, c’est être insatiable sur les dernières expositions, le dernier polar, les derniers albums de tel artiste…

  1. On accorde souvent à sa passion plusieurs heures pendant la journée.
  2. On pourrait même en faire son travail à plein temps!
  3. On aime souvent plus, ou au moins autant, sa passion que son job. Pourtant, on n’a pas forcément suivi de formation spécialisée dans ce domaine.
  4. Parfois on a même appris à apprécier l’art, la culture ou la musique très tardivement.
  5. Parfois c’est l’inverse: ce sont nos parents qui nous ont transmis l’amour du dessin, le plaisir de la lecture ou celui de la musique.

Une passion pour l’art, la culture et la musique sans limites de consommation

Quand on est passionné par l’art, la culture et la musique, on achète (parfois sans compter). La passion se traduit non seulement par une pratique intensive, mais aussi par des investissements financiers. Pour elle, on pourrait dépenser sans compter pour:

  • des billets pour visiter une exposition, des livres,
  • des abonnements à des plateformes musicales…

Une passion pour l’art, la culture et la musique afin d’aller encore plus loin

Après l’inscription sur le site Nohô, on peut publier une annonce pour proposer une rencontre autour de l’art, de la culture ou de la musique 1h ou plus. Les annonces peuvent être très variées.

  • On peut proposer une balade dans un musée, un parcours dans un quartier historique, une séance de découverte d’un instrument de musique… Les personnes intéressées ont envie de découvrir tout ce que l’on sait.
  • On partage alors sa passion un peu comme d’autres le font sur leur blog, leur chaîne YouTube, leur compte Instagram…
  • C’est satisfaisant d’être reconnu pour ce que l’on aime par les personnes qui ont réservé et par les autres membres Nohô.

Partager sa passion pour l’art, la culture et la musique pour se gagner de l’argent

Après chaque rencontre grâce à Nohô, on reçoit un dédommagement de 25€. Cet argent est viré directement sur notre compte dans un délai de 24 à 48 h qui suit la rencontre. C’est une manière de rentabiliser le temps passé à rencontrer cette personne et à lui transmettre notre savoir, mais aussi de se rembourser les dépenses personnelles faites dans le cadre de notre passion!

Partager sa passion pour l’art, la culture et la musique pour développer sa passion

Partager sa passion en rencontrant des gens qui veulent en savoir plus, c’est également développer sa créativité. Quand on reçoit des personnes pour leur parler d’un artiste et de ses créations ou des différents lieux de concerts du quartier, on fait sans le vouloir un travail de réflexion.

On approfondit sa passion pour l’art, la culture et la musique

On se demande : « comment est-ce que je vais lui parler de ma passion ? », « Qu’est-ce que je vais lui dire ? », « Où vais-je l’emmener ? »

Du coup on est incité à toujours mieux faire et à aller toujours plus loin dans la connaissance de notre passion.

Par exemple

  • Si on aime l’artiste Banksy par exemple, et qu’on publie une annonce pour proposer de partager notre amour de l’artiste, on va chercher à présenter à ceux qui ont réservé une œuvre que personne ne connaît par exemple.
  • Si on veut faire découvrir les différents bars de nuit de la ville, on va chercher la pépite, le lieu que personne ne connaît. Ou au contraire, on va faire une sélection des meilleurs endroits pour sortir. Au final, notre niveau de connaissance sur notre passion s’améliore.

Partager sa passion pour l’art, la culture et la musique pour rencontrer des personnes

Lorsqu’on poste une annonce et qu’on accepte ensuite de rencontrer des personnes, c’est le début d’un échange. Les individus intéressés par notre annonce sur le street art dans Paris, les percussions ou la vie de Manet par exemple, ont certainement beaucoup en commun avec nous puisqu’ils sont attirés par les mêmes centres d’intérêt que nous. C’est un bon moyen d’agrandir son cercle d’amis et de connaissances.

Nohô

de Nohô

le Vendredi 28 Janvier 2022 à 15h02

Ces articles peuvent aussi vous intéresser